PSvoyages - chroniques de voyages
Accueil
Gardons le contact :
Pas encore inscrit ??
Infos pratiques
2014 Montréal-Ushuaia
2010 Inde-Nepal
2008 Amerique du sud
08 sept - bye bye Amerique du Sud.
24 aout - Arequipa => Cusco
09 aout - Bolivie suite et fin
03 juillet - sud Bolivie
21 juin - Bye bye Argentine.
12 juin - Cordoba -> Salta
24 mai - Mendoza.
07 mai - Ushuaia -> Bariloche
1 mai - patagonie, nous voila !
09 avril - Bariloche et ballade chilienne
30 mars - Uruguay.
21 mars - Buenos dias Argentina!
2007/2008 Québec
2006 Australie et Asie
endmenu
Administration: (accès réservé)
Chroniques
News Letter
19 juillet - Nord Chili
« Et ben dis donc, qu'est ce que vous êtes loin ! » Voila les premiers mots d'Alain et Frédérique lorsqu'ils ont débarqué à Calama, au Nord du Chili. Pas étonnant après 14h d'avion et 20h de bus !

A peine reposés du décalage horaire et du voyage, on prend la route et on enchaîne les kilomètres : tantôt a bord d'un 4X4 de luxe, tantôt a bord de bus locaux et même a bord d'une vieille camionnette de location qui nous fait craindre la panne chaque matin.
Nous nous baladons entre les déserts de San Pedro de Atacama, les hautes montagnes de l'Altiplano et la cote pacifique de Iquique a Arica.

Au delà des paysages de hauts plateaux magnifiques, l'Altiplano nous laisse à tous les quatre un souvenir principal : il y fait bien frais... La preuve, les mots d'espagnol que Alain et Frédérique maîtrisent le mieux sont « Mucho frio, mucho frio ». C'est basiquement ce qui permet de commencer n'importe quelle conversation avec les habitants du coin.
Et vous n'imaginez pas toutes les problématiques liées à ce climat. Non seulement vous avez froid, nous seulement vous logez dans des maisons jamais chauffées, mais en plus vous ne pouvez pas aller au toilettes car la chasse d'eau a gelé (si, si, véridique, ça nous est arrive deux fois !)... Et ne comptez pas vous réchauffer en couple, ici il n'y a que des lits simples, style dortoir. On a tiré à pile ou face la seule chambre avec lit double que nous avons pu trouver.

Vous comprenez donc que nous soyons un peu redescendu de nos montagnes pour rejoindre la chaleur du bord de mer.
Débarrassés de la problématique des tuyauteries gelées, nous profitons du confort des villes côtières et nous adonnons au passe temps préféré d'Alain : dénicher le meilleur resto du coin. Nous passons donc une semaine à déguster toutes les spécialités possibles et imaginables, des locos au ceviche en passant par le pastel de Jaiva et autres humitas le tout arrosé de Pisco sour et de bons crus chiliens.
Et nous remplissons notre challenge en dénichant sûrement l'un des meilleurs restos de la côte : El Congrio con aguallas a Arica. Pour ceux qui passeraient dans le coin, allez y faire un tour, c'est rue O'Higgins dans le centre ville ! Une semaine plus tard, on en bave encore d'envie.

Apres un dernier repas au Congrio, il est temps de reprendre nos routes. Alain et Frédérique repartent vers le Sud découvrir Valparaiso tandis que nous retournons vers la Bolivie. En espérant qu'on trouve d'aussi bons restos à La Paz... On vous racontera !
Les Photos:
cliquez sur l'image pour l'agrandir

00Carte.JPG01.JPG02.JPG03.JPG04.JPG
05.JPG06.JPG07.JPG08.JPG09.JPG
10.JPG11.JPG12.JPG13.JPG14.JPG
15.JPG16.JPG
Faites nous part de vos réactions:
Vous pouvez ici nous faire part de vos réactions, vos commentaires. Il vous suffit de saisir votre nom et votre texte, il apparaitrat ensuite en bas de la page.

Votre nom:
Texte:
Commentaires:
J.Claude
Fichtre ! Fichtre ! Une nouvelle chronique, soit une par jour ! alors là les enfants (...) vous nous gatez.
Je confirme mon propos de hier matin, vos images sont superbes. Faites des cartes postales pour les refourguer aux touristes, si !, si, il y en à, la preuve.
Là ma doudou était déjà debout, donc pas de panique pour le chat. Elle se réserve le temps pour choyer son propre commentaire, mais sans l'aide du chat.
Bon, vos chroniques c'est que du bonheur !!
Je vous embrasse
  
Hélène
Ménagez vous les enfants, 2 chroniques en 2 jours, vous (re)prenez inconsciemment un rythme "parisien"! (rires..)

Blague à part, comme le dit mon JC, c'est du bonheur à l'état pur!
Frédérique et Alain sont unanimes : vous êtes en pleine forme, de plus en plus beaux et amoureux, bref vous êtes heureux! cela se perçoit au travers de vos chroniques (et de vos appels téléphoniques)et cela rejaillit sur nous.

Je vous embrasse très fort, je vous aime
  
Sonia et Vincent
Nous avons gouté le pisco hier en pensant à vous,et nous n'avons qu'une chose à dire: nous voulons aussi voir le Chili...ne serait-ce que pour essayer ces termes d'eau chaude au milieu des herbes de la Pampa! On vous embrasse fort et on espère que vous vous régalez toujours autant à La Paz!
Bises
  
Elsa , Franck et...julia
Coucou les aventuriers!
Heureux de vous voir en famille et morts de rire de lire vos aventures...toujours aussi riches et variées. ça fait parfois un peu moins rêver!
Pour notre part nous partons enfin en vacances pour 3 semaines à la découverte de ...La trinité sur Mer!!! tout un programme. un petit retour aux sources qui nous fera le plus grand bien.
Gros bisous.
  
LN et JC
31 Juillet, date historique :
Joyeux anniversair Séverine !

Mille baisers
  
gaëtan
Slt à vous hardis voyageurs de pays inconnus
Alors là je reste baba, des drôles de bestioles, des lamas c'est ça, donc des lamas pomponnés, ils sont fous dans ce pays. Surtout que c'est plutôt le désert dans le coin alors à quoi cette frime ?
A au fait, je viens de lire que la demoiselle Séverine à son anniversaire aujourd'hui, je ne sais pas l'âge que ça lui fait mais bon anniversaire quand même !!
La reine du onzième c'était mit en tête d'aller vous rencontrez, elle qui n'à jamais dépassé la banlieu. Mais elle insisté pour partir, surtout qu'elle trouvait le jeune homme pas mal. Bof...
J'étais pas emballé par sa lubie, après deux bières et un peu d'herbe rigolote elle comprit que c'est pas avec sa carte orange qu'elle pourrait voyager si loin, depuis elle boude.
Je commence à avoir toute une collection d'atlas et de cartes de vos pays bizarres, je vais devenir un crac de géographie.
Alors bon anniversaire intrépide voyageuse, défricheuse de contrées lointaines, exemple pour notre jeunesse, héroïne de la pampa.
  
Ajouter un commentaire