PSvoyages - chroniques de voyages
Accueil
Gardons le contact :
Pas encore inscrit ??
Infos pratiques
2014 Montréal-Ushuaia
10 mai - Costa Rica
9 avril- Nicaragua
18 mars - Guatemala
28 fév. Le Belize
16 fév. Mérida=>Chétumal
3 fév. San cristobal=>Merida
17 janv. - Puerto Angel => chiapa de corzo
22 déc - puerto vallarta=>zipolite
6 déc. Mazatlan => Puerto Vallarta
25 novembre - La Baja California, Mexico
31 oct - Ouest Américain
9 oct. Vancouver => San Francisco
22 sept - Winnipeg => Vancouver
30 aout - Toronto/Winnipeg
14 août : les adirondacks et Toronto
04 aout - La Gaspésie
23 juillet - début du voyage à Montréal
2010 Inde-Nepal
2008 Amerique du sud
2007/2008 Québec
2006 Australie et Asie
endmenu
Administration: (accès réservé)
Chroniques
News Letter
27 mars- El Salvador et Honduras
17 mars :
C'est le jour d'arrivée au Salvador, un tout petit pays coincé entre le Guatemala et le Honduras. Ce pays n'a pas très bonne réputation et semble assez peu sur. En fait nous avons surtout choisi de le traverser pour éviter au maximum le Honduras connu pour être... encore moins sur!
Néanmoins depuis le début de notre périple nous avons rencontré plusieurs voyageurs ayant apprécié ce coin. Nous décidons donc de passer quand même quelques nuits dans ce petit pays.
Premier bon point pour le Salvador : le passage de douane se passe bien et toutes les formalités douanières sont gratuites. Bon on s'est quand même un peu tapé la honte lorsqu'on a insisté auprès du changeur pour qu'il nous donne des "colones" Salvadorien. Il voulait absolument nous donner des dollars US et nous on insistait bêtement pour avoir de la monnaie locale, jusqu'a ce ce qu'on comprenne que ... oui, oui la monnaie locale c'est bien le dollars US! Le colon Salvadorien n'existe plus depuis plusieurs années! Ah bah bonjour les voyageurs bien renseignés!

Avec nos dollars en poche, nous fonçons vers... la plage!! Car le Guatemala c'est bien beau mais on n'y a pas mis les pieds sur une plage et Yann est carrément en manque de chateau de sable!
Direction donc le petit village de El Zonte. Et là on tombe sous le charme! Quelques cahutes le long d'une crique de sable noir, une ou deux auberges sympas dont une qui nous laisse camper dans un coin de son jardin, des mangues bien mures qui tombent des arbres (trop bonnes), de superbes vagues pleines de surfeurs locaux. Ouah l'ambiance nous plait!
Mais même au paradis il y a des inconvénients et ici le problème c'est : LA CHALEUR !! On doit pas être loin des 40 degrés à l'ombre en journée et on passe laborieusement de la plage le matin (planqué sous le seul rocher de la plage qu'on partage avec les chiens du quartier) à la piscine de l'hotel l'après midi (où on essaie de rester dans les tâches d'ombres).

Pour fuir un peu la chaleur, nous décidons de faire une petite incursion dans l'intérieur du pays. Nous explorons ainsi le volcan du Cerro Verde, le lac Coatepeque et les sources d'eau chaudes de Alicante. Et à toutes ces étapes on tombe sous le charme : de beaux paysages, des gens sympas, et en plus cette fois ci on profite des nuits plus fraiches. Ca fait du bien!

Mais bon, on a tellement aimé El Zonte qu'on decide de retourner sur la côte un peu plus loin. Et là encore nous trouvons de beaux endroits assez sauvages, développés plutôt vers le tourisme à petite échelle. On s'y sent bien!

Après quasiment 10 jours au Salvador il est temps pour nous de continuer notre route. Nous nous préparons donc pour une longue journée administrative. En effet nous voulons traverser le Honduras sans nous arrêter et passer directement au Nicaragua. Cela représente seulement 150 km de trajet mais cela necessite de passer les deux douanes (Salvador/Honduras puis Honduras/Nicaragua) dans la même journée... Ca peut être sport !

Gonflés à bloc, on est prêt à partir à 7h du matin, Yann est dans son siège, nous aussi, le plein est fait et à 7h30, on a pas fait 20 km quand on entend BOOOUM ! Et merde, un pneu crevé...
Le vrai problème, c'est qu'on a pas de croix pour démonter la roue. Ca fait une semaine qu'on s'e est aperçu et qu'on se dit "Ah, il faut absolument qu'on en achète une !"
Heureusement, le pneu tient le coup et nous permet de rouler sur les deux kilomètres qui nous séparaient de la prochaine ville.
Arrivés la bas, le mécano sort sa croix (il est équipé lui), démonte la route, décroche la roue de secours et... la roue de secours n'est pas de la bonne taille ! Si,si, on vous jure, impossible de la fixer sur le van.
Le mécano super sympa nous emmène faire la tournée de tous les vendeurs de roues du pays (et y'en a des quantités !!!) pour finalement trouver de beaux pneus tous neufs et une croix offerte. Par contre, impossible de trouver une roue à la bonne taille pour notre roue de secours.
Résultat : on peut repartir, on a bien une croix mais elle va pas servir à grand chose car on a toujours pas de roue de secours !

Bref, avec tout ça, on a perdu notre journée, les douanes, ce sera pour demain ! On décide de passer la fin de journée et la nuit à Santa Rosa, la ville la plus proche de la douane. Cette étape nous permet de découvrir l'autre face du pays : la ville est moche, bruyante et sale. On ne s'y sent pas franchement en sécurité et tout le monde nous regarde avec beaucoup d'insistance. On ne passe pas inaperçu et ça se vérifiera le lendemain à la douane où tous les 10 mètres quelqu'un nous interpelle pour nous dire :"je vous ai vu hier au resto", "je vous ai vu hier sur la route", "je vous ai vu hier chez le mécano"... Et ben, ils ont pas beaucoup de distractions par ici !

Bon, finalement, on les a passées ces douanes et même plutôt bien. On a pas eu trop de rabatteurs, les douaniers ne nous ont pas trop demandé de "frais" et on a rencontré pas mal de gens pour nous aider. On a quand même du faire une bonne vingtaine de photocopies et quelques heures de queue pour finalement arriver au Nicaragua.
Ici, il fait toujours aussi chaud. Ah oui, on vous a pas dit, en même temps que BOOOUM, ça a fait PSHHIIIT et ... on est en panne de clim ! Une nouvelle quête en perspective pour le Nicaragua : trouver un mécano de clim ! :-)
Les Photos:
cliquez sur l'image pour l'agrandir

00 carte.jpg01.jpg02.jpg03.jpg04.jpg
05.jpg06.jpg07.jpg08.jpg09.jpg
10.jpg11.jpg12.jpg13.jpg14.jpg
15.jpg16.jpg17.jpg18.jpg
Faites nous part de vos réactions:
Vous pouvez ici nous faire part de vos réactions, vos commentaires. Il vous suffit de saisir votre nom et votre texte, il apparaitrat ensuite en bas de la page.

Votre nom:
Texte:
Commentaires:
Martine P
30/03/2015 00:00
Je me régale de voir ces beaux paysages et de constater que Yann change. Avec ces cheveux blonds et sa jolie petite bouille pas étonnant qu'il charme les demoiselles locales. En attendant la suite bonne continuation.
  
J.Claude
30/03/2015 00:00
Bonjour à vous hardis voyageurs
Rien ne vous fait peur, le passage des frontières est pourtant un lieu de biens de dangers, paperasses, langues, devises, trognes des douaniers rébarbatifs, petits arrangements en espèces qui scellent l'amitié entre les peuples frontaliers.
Hélène est toute joyeuse de connaître votre date de retour en France. Vous presse pas trop, c'est toujours le bordel sociale ici, il n'y a que les politiques à croire le contraire.
Petit Yann resemble de plus en plus à un baba-cool
cela lui va bien.
Bises à vous
  
Hélène
30/03/2015 00:00
Du fond de son lit d'hôpital, tôt ce matin, JJ me signale la nouvelle rubrique! Merci JJ!
La suite de vos aventures est un régal, Yann de plus en plus beau!!
Profitez de ce nouveau pays, sortez les ventilateurs!!
Bisous plein d'amour à vous trois
  
Marie V
30/03/2015 00:00
Merci et merci pour ces beaux voyages, c'est mieux que dans les livres car c'est du vécu. Merci pour vos commentaires , on vous sent heureux et libres. Yann profite bien, Continuez bien votre périple et peut-être à un de ces jours.
  
TataCha
30/03/2015 00:00
Yann est vraiment trop beau...! Il grandit à vue d'oeil c'est fou...!
Gros bisous à tous les trois.
  
michèle m
30/03/2015 00:00
C'est devenu une drogue votre chronique ! Il faut dire que c'est un pur régal,humour compris .Il parait que vous allez revenir en France :je pense déjà à une cure de désintox...En attendant continuer à profiter - je sais qu'on peut vous faire confiance .Je vous embrasse .
  
sonia, Vincent, Léna et Simon
30/03/2015 00:00
ouah...d'accord pour les hamacs et les piscines d'eau chaude....voilà qui me ferait le plus grand bien! Merci pour ces belles lumières.
On vous embrasse et on pensera à vous en chassant les oeufs à Marsauceux le week-end prochain.
Bonne route au Nicaragua!
  
Jean Jacques k
30/03/2015 00:00
Puiqis que j'ai un peu de de temps, jeep dois être aissis sur mon fauteuil pour au moins une heure (demande de kinés) jr vais poiuvoiir y aller de mon couplet, j'ai le temps !!! Il est pas donné de voyager, certains partent au bout du monde sac au dos, et reviennent un an plus , la fleur au dent avec beaucoup de souvenir (certains visuels). D'autres partent une petite semaine dans un pays d'Afrique du Nord et reviennent avec une prothèse a la hanche droite comme souvenir, moins poétique !!! Et pour rentrer, avec les société d'assistances cela a quand même ete un peu compliqué !!! Cela nous a toutefois permis de rencontrer des personnes adorables, dans les cliniques, les ambulances , etc !!!! Et maintenant rééducation pour x mois, j'espère iavoir fini avant votre retour !! Je vous embrasse
  
Land rover family
31/03/2015 00:00
Coucou tous les trois,

Ça nous fait super plaisir qu'enfin d'autres voyageurs que nous apprécient le Salvador. On commençait à désespérer.
Bon, pour les 38°C, on savait : on nous avait dit que mars et avril étaient les mois les plus chauds... C'est pour ça qu'on est rentré en France dare-dare, pour profiter de la pluie et du froid !!!
Quant aux passages de frontière... No comment...
On vous fait plein de bisous et on espère que vous appréciez autant le Nicaragua. A bientôt.
Jérôme, Laurence et Hugo
  
Hélène
07/04/2015 00:00
Retour du Mont St Michel (ou presque) où nous avons fêté les 80 ans de Lorette.
Tous ses frères et soeurs, ses huit enfants et une grande partie des petits et arrières petits enfants étaient là.
Bien sûr, tous les tontons et tatas, cousins, cousines vous envoient de très gros bisous (certains suivent assidument vos chroniques mais n'osent pas écrire!!).
Nous avons vu des photos de Mattéo et Alexis, ils vont bien et sont très mignons.
Et en vrai, nous avons vu Nathan et Nolan deux magnifiques bouts de chou souriants et très sages.
Bisous plein d'amour
  
Ajouter un commentaire