PSvoyages - chroniques de voyages
Accueil
Gardons le contact :
Pas encore inscrit ??
Infos pratiques
2014 Montréal-Ushuaia
2010 Inde-Nepal
fev - Retour en France
26 janv - Vietnam
8 janv - Nord Laos
26 dec - Laos
10 dec - Cambodge
26 nov - Thailande
16 nov - Kathmandou
04 nov - trek des annapurnas
14 oct - Pokhara
08 oct - darjeeling et sikkim
14 sept - Rishikesh => Kajuraho
04 sept : Manali - Amritsar
21 aout - Manali et le Spiti
03 aout - Delhi
2008 Amerique du sud
2007/2008 Québec
2006 Australie et Asie
endmenu
Administration: (accès réservé)
Chroniques
News Letter
26 sept - Varanasi => Calcutta
14 septembre, 22 heures : nous voila dans la gare de Kajuraho perdue au milieu des champs a attendre notre premier tain de nuit. Ici pas de panneau lumineux ni d'annonce audio d'une voix claire et limpide. Pour connaitre sa plateforme de depart il faut demander a quelques personnes passant par la. Et comme les indiens ont la particularite de vous repondre meme quand ils ne savent pas, il faut veiller a recouper l'info!

Une fois la plateforme trouvee, on s'assoit sur le quai et on patiente. Pour combien de temps? On ne sait pas trop... On s'attend au pire car beaucoup d'indiens sont carrement allonges par terre, installes comme pour la nuit. Mais surprise, le train arrive a l'heure!

En fait, on s'apercevra au fur et a mesure de nos periples ferroviaires que les gares sont de veritables dortoirs. Partout les gens etalent leurs grands tissus par terre et s'installent dessus pour la nuit avec un naturel deconcertant. On en a meme vu en train de faire un petit feu pour faire cuire le riz sur le quai!
Encore une fois les transports indiens nous surprennent par leurs horaires. Vous pouvez partir a 3 heures du matin, et ca sans compter les heures de retard, il est donc normal que les gares deviennent un vrai lieu de vie.

Bref, ce jour la notre train est a l'heure et nous trouvons sans probleme notre wagon "Sleeper" parmi les nombreuses classes disponibles. Le choix de la classe n'a pas ete facile entre "2nde class", Sleeper, 3AC, 2AC et 1A (appelations plutot hermetiques, non?). En fait on a juste laisse tomber la "2nde class" suspecte par son prix vraiment derisoire et les autres par ce qu'elles etaient trop cheres!
Nous decouvrons donc les fameux Sleeper (apres l'experience des Sleeper en bus, on avait un peu peur...) et la premiere impression n'est pas fameuse.
Deja il faut savoir que tous les trains ont des barreaux aux fenetres (et c'est pas l'ambiance baie vitree mais plutot lucarne); ajoutez a cela des couchettes suspendues par des chaines, l'intimite d'un wagon contenant 65 couchettes et vous obtenez une veritable ambiance "transfert de prisonniers" digne d'une serie TV!

Mais finalement une fois passe le tohu bohu de l'installation, les gens couches, les bagages cases et nous bien installes sur notre couchette on se rend compte que c'est plutot confortable et assez bien etudie pour loger autant de monde.

Coup de sifflet de la loco, ca y est on est en route pour Varanasi!!

Bien que partis a l'heure, nous arrivons tout de meme avec 3 bonnes heures de retard. Aie, aie, aie, on n'avait pas prevu les provisions, mais pas de problemes le train est un vrai marche. A chaque gare des vendeurs ambulants montent dans le train pour vendre du the, des biscuits ou encore des samousas, le tout dans une belle cacophonie! " CHHAAII... CHHAAII... Biscuiiits... Biscuiiiits..." On a meme croise un vendeur de clefs USB... On vous le disait : un vrai marche!!

Varanasi est une ville sacree pour tous les hindous et selon eux, y passer de vie a trepas permettrait de terminer le cycle des reincarnations. On nous avait donc parler d'asile de vieux attendant la mort sur les bords du fleuve sacre et des crematorium a ciel ouvert.
Vous comprendrez qu'on s'attendait a une etape un peu difficile voir eprouvante. Et bien pas du tout!
La ville deborde de vie, et nous decouvrons avec ravissement toutes ces petites ruelles pleines de commerces ou cohabitent velos, motos, touristes et pelerins.
On croise egalement de nombreuses grosses vaches qui occupent la moitie de la ruelle, creeent des embouteillages et deposent de grosses bouses un peu partout... Attention au pied quand vous marchez en tongs!!
En plus Varanasi est une etape de voyageurs et nous trouvons de bons petits resto, des cafes sympas et meme une boulangerie! Le bonheur du voyageur loin de chez lui !

Bref une excellente etape ou on s'eternise un peu avant de reprendre la route (enfin, les rails) vers Calcutta.

Sur le chemin on fait etape quelques jours dans le village de Bodghaya ou une fois encore nous sommes surpris par le cout de la vie. Ah oui, c'est vrai, on ne vous l'a pas dit, mais ici il ne se passe pas une journee sans qu'on se dise : "Mais c'est vraiment pas cher ici !!". Depuis deux mois on a depense environ 300 euros par mois et par personne. Incroyable! C'est le premier voyage ou l'on est pas en train de gratter a chaque depense!
En moyenne on paie 5 euros pour une nuit d'hotel (et on cherche pas toujours les moins cher) et 3 euros de resto pour deux personnes! Et donc a Bodghaya c'etait encore moins cher, avec une chambre d'hotel a 2,5 euros la nuit... Qui dit mieux??

Entre Varanasi et Calcutta, nous approfondissons notre connaissance du systeme ferroviaire indien : nous decouvrons des quais dortoirs toujours plus peuples, faisons connaissance avec la vie sauvage des gares (souris, rats, grosses blattes... hummmm) et devenons incollables sur le systeme de reservation et ses complexes listes d'attentes a multi statuts.

Tout cela nous ammene sain et sauf (et a l'heure!) a Calcutta, la grande ville. Nous qui trouvions que c'etait peuple ailleurs, on avait encore rien vu! On decouvre a Calcutta que le milliard d'indiens n'est pas une fiction et on pourrait meme penser qu'il y en a encore plus!
Les rues sont incroyablement surpeuplees de bus debordant de passagers, de porteurs, de charrettes, de taxi, de velos et de centaines de pietons. On se sent un peu perdus comme dans une image de "Ou est Charlie?". Cette hyper activite est fatiguante mais aussi stimulante et nous arpentons toute la ville, de ses quartiers pauvres aux immeubles decatis a ses quartiers de luxe remplis de boutique Levis, Benetton et compagnie.

Ces 2 jours a Calcutta sont bien remplis et passent tres vite dans toute cette agitation. Il est temps de terminer notre periple dans la plaine indienne et de rejoindre les montagnes a Darjeeling. Direction la gare donc pour une dernier trajet en train de nuit a bord du "Darjeeling Mail" (ici les trains portent des noms qui font delicieusement vieille europe, on se croirait dans Agatha Christie).

On est presque tristes que ce soit le dernier transfert en train... Ils ont reussi a nous faire preferer le train ! :-)
Les Photos:
cliquez sur l'image pour l'agrandir

00carteInde.JPG01.JPG02.JPG03.JPG04.JPG
05.JPG06.JPG07.JPG08.JPG09.JPG
10.JPG11.JPG12.JPG13.JPG14.JPG
15.JPG16.JPG17.JPG18.JPG19.JPG
20.JPG21.JPG22.JPG23.JPG24.JPG
Faites nous part de vos réactions:
Vous pouvez ici nous faire part de vos réactions, vos commentaires. Il vous suffit de saisir votre nom et votre texte, il apparaitrat ensuite en bas de la page.

Votre nom:
Texte:
Commentaires:
Ann Mo
28/09/2010 00:00
ben trop cool tout ça! Vous avez l'air d'apprécier ce pays incroyable et là vous partez dans un petit coin, à mon avis, paradisiaque ...où nous voulions aller...snifff!! Ici ça pèle et le soleil s'est fait la malle!!! A bientôt par mail perso...
(Pas cher non plus les cyber là-bas, mais ça ne marche pas toujours non plus :.))
Des très gros bisous à vous deux!!
  
Yann
28/09/2010 00:00
Ils ont réussi à nous faire préférer le train; Voila une phrase que la SNCF nous a sorti un jour. Il devrai prendre exemple sur les Indou. Nous ici on est sans cesse retardé par des vols de cables en cuivre le long des voies. Au moins ils n'ont pas ce problème la-bas.Ou alors des alertes à la bombe, en ce moment.
Vivre avec 300 euros par mois en France..... ce serai un rève, mais c'est aussi une réalité pour certaines personnes malheureusement.
Quand au prix des hotels, on ne peux pas les concurencer, même en Bretagne!!

Bon voyage et à bientôt, bisou

Yann
  
Amandine
28/09/2010 00:00
aller Sév avoue, combien de bracelets as tu acheté ?
  
Sev
28/09/2010 00:00
Je tiens a vous annoncer a tous en exclu que je n ai achete que 2 bracelets !!!!! Je vous jure, c est vrai :)
Bisous a tous et a Amandine en particulier !
  
Hélène
28/09/2010 00:00
Encore une moissons d'aventures et de photos plus belles les unes que les autres (une mention particulière pour "La cérémonie du soir sur le bord du Gange"!).
Non, Séverine, j'ai du mal à croire que tu n'as pas craqué devant cet étal de bracelets; c'est vrai que votre périple est à peine entamé et il ne faut pas alourdir les sacs! (rires).
Mille bisous
  
Vladkergan
28/09/2010 00:00
@Sev : ca sera deux bracelets de plus à enlever la prochaine fois qu'on dort dans la même pièce :)

Blague a part ca a l'air bien folklo mais toujours aussi dépaysant pour nous autres, pauvres occidentaux en plein métro-boulot-dodo (j'en fait trop ? )
  
Aude
28/09/2010 00:00
Il faut dire que les indiennes ont les poignets bien plus fins que les nôtres !! Enfin des miens c'est sûr, moments de solitude après s'être empressée d'essayer les beaux bracelets des étals multicolores !

Les souris, blattes, etc. ne font pas que squatter les gares, elles voyagent aussi....

Pierre, attention la prochaine étape pour se rapprocher du look indien c'est la moustache !
  
Egn
29/09/2010 00:00
Merci pour le ptit message on FB! Je pense bien à vous aussi!! Enjoyez à fond et hâte de vous revoir au retour en espérant pouvoir passer une petite soirée sur PAris ensemble!
Je vous embrasse
  
sonia
29/09/2010 00:00
coucou,
enfin je prends le temps de lire vos chroniques...j'en avais deux de retard...ça y est je vous ai situé: Calcutta, déjà! ça a l'air assez extraordinaire. Un drôle de mélange et en tous cas il semble que la religion sous toutes ses formes soit partout présente. Je regrette de vous avoir raté à deux reprises au téléphone. Il faut dire qu'on arête pas de courir. Léna est à la crèche depuis bientôt un mois, elle est malade et ça nous crève car elle ne dort pas bien. On a eu aussi un petit évènement cambriolage dont vous êtes sans doute au courant...c'était pas très sympa. A part ça la rentrée à l'école se passe bien pour moi, j'ai commencé un atelier avec Sonia c'est très chouette!
Bon...promis on vous envoie des photos de Léna bientôt! Mais je n'arrive pas à trouver le temps de les choisir, les réduire et les envoyer...ça va venir!
Grosses bises à vous deux d'ici là et observez bien les bébés indiens pour nous raconter...
Sonia
PS: Bravo pour Pierre sans le bouc!ça change.
  
Nath
30/09/2010 00:00
Après quelques chroniques de retard, j'ai enfin de le temps de les lire...et franchement elles sont magnifiques, remplies d'anécdotes et d'humours...je dois dire que vous faites vraiment rêver !! Hâte de lire le Népal !!
Gros bisous a vous 2 et profitez bien !!
  
Frédérique
30/09/2010 00:00
je vais montrer à mutti le salon de coiffure : meme fauteuils que à Epinal jadis .non j'espère que Pierre ne va pas en profiter pour avoir la moustache indienne, mais bon...j'aime la photo avec les buffles sur le sentier de la rivière, et les bords du GANGE ET VOUS BIEN SUR ;
CONTENTS DE VOUS SAVOIR UN PEU PLUS AU FRAIS MAINTENANT ; PROFITEZ BIEN des montagnes, du thé...et des bus à venir
plein de bises de nous 2 F et A
  
Aurore
01/10/2010 00:00
Hello! ca donne toujours autant envie... Ici, on bouge aussi. Pour moi du tango, des soirées, et demain: Paris. On va voir une expo sur les mécaniques poétiques d'Ez3quiel. Pi je vais faire une soirée aussi, faut pas perdre les bonnes habitudes ! Vivment qu'on vous retrouve pour partager vos souvenirs de voyage, en live ;)
bises
  
Ajouter un commentaire